Les secrets de la réflexologie permettent à Morgane de combattre le stress.

7 Mai 2021 | Ils font vivre le territoire des Bauges 📍 | 0 commentaires

Après avoir d’abord travaillé dans la grande distribution, Morgane a été confrontée de plein fouet à l’impact du stress. C’est en découvrant la réflexologie qu’elle a décidé de se reconvertir, se former et de se lancer à son compte dans la réflexologie. Son objectif : apporter du bien-être et combattre le stress du quotidien pour ses clientes.

Merci pour ta confiance Morgane ! J’espère de tout cœur que tu t’épanouiras dans ton activité de réflexologie dans notre beau massif. Je te souhaite aussi plein de réussite dans ton beau projet des boîtes thématiques.

Bonjour Morgane, peux-tu te présenter et nous expliquer ton parcours jusqu’à la naissance de Reflex’Home ?

Je m’appelle Morgane Davoine, j’ai 27 ans et je suis originaire d’Annecy. Avec mon compagnon, nous avons emménagé à Arith à la fin de l’année 2020.
Avant, j’étais chef de rayon dans la grande distribution. Mais la pression, le chiffre d’affaires à réaliser en permanence ne me convenait plus. J’ai donc totalement changé d’orientation professionnelle.

LA DÉCOUVERTE DE LA RÉFLEXOLOGIE

J’ai découvert la réflexologie par une connaissance qui était réflexologue. Elle m’a proposée de faire une séance et cela m’a beaucoup plu en tant que cliente. Cette personne m’a expliquée les formations possibles pour pouvoir à mon tour exercer la réflexologie.

MA FORMATION EN RÉFLEXOLOGIE

Je me suis donc lancée ! Pendant 1 an, j’ai suivi une formation dans l’école de réflexologie Nadine Jedrey titrée RNCP sur Annecy. La formation que j’ai suivi était uniquement sur la réflexologie palmaire et plantaire. Cette formation était très complète. Il y avait un mémoire à réaliser, un dossier de communication à monter, des cobayes à trouver pour mettre en pratique ce que j’apprenais.

UNE PREMIERE EXPÉRIENCE EN CABINET DE RÉFLEXOLOGIE

Dès la fin de ma formation, j’ai pu pratiquer. J’ai commencé pendant 2 mois, à la fin de l’année 2019, à me rendre au domicile des clientes pour développer mon premier réseau. Puis, j’ai trouvé mon cabinet et donc je me suis lancée à mon compte sur Meythet.
Malheureusement, avec la crise du Covid cela devenait un peu compliqué. Je travaillais plus pour payer mon loyer que pour moi-même. Malgré le maintien de mon activité, je ressentais que quelque chose n’était pas accompli de mon côté. Pendant 1 an à la tête de mon cabinet, j’ai acquis de l’expérience mais je ne me sentais pas plus emballée que ça, voir même démotivée. Malgré tout, l’univers de la réflexologie me plaisait. Il m’a fallu donc reconstruire ma façon de travailler.

MON RETOUR DANS LES BAUGES

Pour mon compagnon aussi la vie en ville commençait à peser. Nous avons donc décidé de déménager et de venir nous isoler à la montagne. Les Bauges sont apparues comme une évidence. C’est ici que j’ai grandi car mon père habite à Arith. Mes chevaux sont aussi sur la commune donc c’était un véritable retour aux sources.

LE RENOUVEAU DE MA RÉFLEXOLOGIE

En arrivant dans les Bauges, il a donc fallu recréer une clientèle. J’ai donc construit une nouvelle démarche, un nouveau marketing, reciblé une clientèle. L’activité n’est pas trop mal repartie. J’effectue désormais mes soins au domicile des clientes. En parallèle, j’organise aussi des ateliers. Pendant une journée ou une demi-journée, les participants peuvent apprendre la réflexologie pour pouvoir la pratiquer sur leur entourage.

Concrètement, peux-tu nous présenter ta réflexologie ?

LA RÉFLEXOLOGIE ANTI-STRESS

Par la réflexologie, je souhaite apporter du bien-être aux gens. Les gens n’imaginent pas la multitude de possibilités de bien-être qu’ils peuvent ressentir depuis leurs pieds. La réflexologie c’est le reflet de notre corps. Pour généraliser, on retrouve tous les organes sur nos pieds. Mon but est de retrouver le bien-être des personnes mais aussi de les déstresser. Ma clientèle est à 95% féminine et plutôt active ou des jeunes retraités. J’ai autant de personnes qui viennent par curiosité que par recommandation de mes clientes.
Je suis spécialisée en réflexologie dorsale, cranio faciale, plantaire et palmaire. Il y a d’autres spécialités mais aujourd’hui je ne souhaite pas en proposer d’autres au risque de me perdre.
Chaque rendez-vous débute par un moment d’échange avec la cliente. Cela permet de mieux comprendre ses besoins et de lui effectuer le protocole en fonction.

LA LECTURE DES PIEDS

Un beau projet que je concrétiserai prochainement (par visio conférence) pour que tout le monde puisse y participer de chez soi. L’objectif sera de proposer cette formation aux professionnels (réflexologue, et autres) et aux particuliers. C’est une forme de développement personnel ou tout le monde peut y avoir accès, en analysant/observant ses pieds. Restez connectés, suivez les nouveautés sur www.reflexhome.fr.

MES AMBITIONS FUTURES

J’aime beaucoup les animaux et la réflexologie animale existe. Il y en a très peu en France. Dans quelques années, si le temps et l’argent me le permettent, j’aimerai beaucoup pouvoir me former et la pratiquer. 

MES BOÎTES THÉMATIQUES

Pour développer ma notoriété et faire vivre les commerçants du massif des Bauges, j’ai créé des boîtes thématiques (nature, gourmandise, amour …). A l’intérieur de ces boîtes il y a automatiquement un bon de réflexologie. Puis, je souhaite démarcher les commerçants du massif en lien avec la thématique de la boîte afin qu’ils puissent eux aussi glisser une prestation à l’intérieur de ces boîtes. Elles seront ensuite vendues comme idées cadeaux. Par exemple, pour la boîte nature, j’ai pensé qu’elle pourrait contenir un bon pour une balade à cheval par le centre équestre de Cusy. Ou encore, elle pourrait contenir un bon pour de la spéléologie à Aillon le Jeune. Quant à la boîte gourmandise, elle pourra contenir des chocolats de la Chocolaterie Jacob. L’idée est de pouvoir faire découvrir les différentes prestations du massif des Bauges

As-tu une phrase, un slogan qui définit le mieux ton univers ?

« Sans mettre un pied dehors, apporter du bien-être à la maison. »
Je trouve que cette phrase me correspond bien car je me déplace au domicile des clients pour leur effectuer les soins.

Comment communiques-tu sur ton activité ?

Principalement, je communique sur mon activité par internet. Sur les réseaux sociaux, je suis plus active sur Facebook que sur Instagram. Ma page professionnelle s’appelle Reflex’Home. J’ai également un site internet.
Hors digital, j’ai également créé des flyers que j’ai distribués sur Arith et dans les communes du massif des Bauges.

Merci beaucoup pour cet échange Morgane !

Besoin d’un moment de bien-être, de chasser le stress du quotidien ? N’hésitez pas à contacter Morgane :
Logo facebook

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code