La ferme du Caban ou comment mixer tradition et modernité sur cette exploitation familiale

23 Avr 2021 | Ils font vivre le territoire des Bauges 📍 | 1 commentaire

La ferme du Caban est une exploitation familiale depuis plus de 30 ans. D’abord, elle a été lancée par la maman qui a vite été rejointe par le papa. Aujourd’hui, les deux frères ainsi que la compagne d’un des deux, continuent de faire perdurer la tradition tout en prenant soin d’apporter leur touche de modernité que ce soit dans les produits mais aussi dans la vie à la ferme

Renaud, merci pour cet échange très riche ! Vous m’avez permis de découvrir un nouveau fonctionnement d’exploitation agricole. Surtout, vous m’avez mis l’eau à la bouche. Il me tarde de goûter vos produits et notamment vos célèbres crèmes dessert !

Bonjour Renaud, pouvez-vous vous présenter et nous expliquer votre parcours jusqu’à votre entrée dans La Ferme du Caban ?

Je m’appelle Renaud, j’ai 34 ans
A la base, je ne suis pas du tout agriculteur. C’est une exploitation familiale que mes parents ont créée il y a 30 ans. J’ai donc naturellement grandi dedans.

UN DÉPART DANS L’INFORMATIQUE

Lors de mes études, je me suis dirigé vers l’informatique et par la suite travaillé pendant 10 ans dans ce domaine. J’ai toujours su que je ne ferai pas de l’informatique toute ma vie. Dans un coin de ma tête, il y avait toujours l’exploitation familiale.
Puis, en 2018 j’ai pris un congé individuel de formation. J’ai suivi une formation agricole dans le but de rejoindre l’exploitation familiale.
La formation que j’ai suivie est un BPREA (Brevet Professionnel Responsable d’Entreprise Agricole) qui est l’équivalent d’un BAC agricole. Il permet d’avoir un niveau 4 agricole et permet de bénéficier des aides à l’installation ainsi que toutes les subventions. La formation regroupe à la fois de la technique et de la gestion d’exploitation.
Pour valider cette formation, j’ai réalisé des stages dans d’autres exploitations. Puis, je me suis installé officiellement le 1er avril 2020 dans l’exploitation familiale. J’ai donc rejoint mon frère et ma belle sœur. Mon frère, Gwendal, a fait un BTS agricole puis s’est installé en 2013 avec ma mère qui est partie à la retraite en 2019. Ma belle-sœur, Sophie, était conjointe collaboratrice sur l’exploitation. Elle est désormais passée associée. Nous sommes donc désormais tous les trois associés sur le GAEC.

Concrètement, pouvez-vous nous présenter la ferme du Caban ?

BIENVENUE A LA FERME DU CABAN

A l’origine ma mère a débuté avec uniquement des chèvres. Depuis 2007, nous avons aussi des brebis. Nous élevons les deux espèces en commun. Jusqu’en 2018, nous allions en alpage sous la Croix du Nivolet. Puis, nous avons décidé d’arrêter l’alpage pour plusieurs raisons. Notamment, avec l’opportunité d’avoir des terrains supplémentaires autour de la ferme nous permettant d’avoir de la pâture tout l’été.
Aujourd’hui, nous avons 13 hectares de pâtures. Depuis peu, nous avons aussi une trentaine d’hectares pour pouvoir faire notre foin. Le cheptel est composé d’une trentaine de chèvres et d’une trentaine de brebis laitières. Nous avons deux lactations dans l’année : un lot met bas au printemps suivant le cycle naturel. Un autre lot met bas à l’automne, on dit qu’elles sont désaisonnées. Avec un système d’éclairage approprié, nous déclenchons les chaleurs au mois de mai pour avoir des naissances au mois d’octobre. Cela nous permet d’avoir du lait toute l’année et de lisser en deux fois le pic de lactation.

LES PRODUITS DE LA FERME DU CABAN

Nous transformons l’intégralité de notre lait sur place pour en faire : des lactiques de chèvre et de brebis (du fromage frais au sec), du yaourt moitié lait de chèvre, moitié lait de brebis ainsi que des crèmes dessert vanille, chocolat et café.
Nos yaourts, nos crèmes dessert et nos carrés de brebis sont vendus à Croc Bauges depuis deux ans. Nous sommes aussi présents à la coopérative de Lescheraines avec nos carrés de brebis. A la Fruitières des Aillons, nous vendons nos fromages de chèvre et de brebis. Ensuite, Lionel Carroz, de la fromagerie Baujue, vend nos carrés de brebis, nos ronds de chèvres ainsi que nos yaourts. Enfin, nous faisons aussi de la vente directe au marché d’Annecy. Il y a un vrai engouement pour les marchés depuis plusieurs années. C’est donc une très grande partie de notre vente. Le yaourt y connaît un franc succès.

LES VALEURS DE LA FERME DU CABAN

Nous essayons d’avoir une agriculture respectueuse de l’environnement. D’ailleurs, nous sommes en cours de transition pour obtenir le label bio. Nous espérons pouvoir l’obtenir au cours de cette année. Les conversions des prairies sont déjà faites. Nos animaux sont déjà nourris en bio, il ne nous reste plus qu’environ 6 mois de conversion pour avoir le label AB.
Aussi, nos pots de yaourts sont consignés afin de limiter les déchets. Nous mettons aussi en avant l’aspect social. En effet, nous souhaitons que chaque associé garde du temps pour lui et sa famille.

L’AVENIR DE LA FERME DU CABAN

Nous ne cherchons pas forcément à faire grossir notre exploitation. Actuellement, nous aimerions agrandir un petit peu notre cheptel pour satisfaire la demande. L’objectif est de nous stabiliser. Il serait agréable de pouvoir trouver une quatrième personne pour pouvoir alterner le travail. Car nous pouvons assurer à deux lors des périodes calmes. 

Avez-vous une phrase, un slogan qui définit le mieux votre univers ?

« Une exploitation à taille humaine qui permet un équilibre entre le travail et la vie familiale. »

Comment communiquez-vous sur votre activité ?

Malgré la forte demande, nous aimons quand même parler de notre ferme.
Nous avons une page Facebook que nous animons comme nous pouvons quand nous avons du temps. Nous avons aussi un site internet mais que nous devons remettre à jour.
Aussi, nous sommes référencés sur le site du parc des Bauges. Nous faisons partie du réseau Bienvenue à la Ferme. Tous les ans nous faisons les portes ouvertes. C’est un moment qui nous plait bien, de pouvoir partager avec les intéressés.
L’étiquette sur nos pots de yaourts nous permet aussi de communiquer.
Enfin, sur le marché nous apposons un kakémono sur le devant de notre stand pour plus de visibilité. 

Merci beaucoup pour cet échange Renaud !

Pour découvrir l’univers de la ferme du Caban et leurs bons produits, foncez :
Logo facebook

1 Commentaire

  1. Charbonnier

    Coucou à vous trois
    Trop bien pour le label bio 👍👏🐐
    Continuer, c’est super

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code