L’écologie et la communication numérique : comment les faire cohabiter ?

2 Avr 2021 | Les conseils de Campagne 🌿 | 2 commentaires

Lancée en juillet 2020, Campagne a vocation d’aider et d’accompagner les petites entreprises, celles qui font vivre les communes, dans le développement de leur communication locale.

Cela signifie : capter et fidéliser une clientèle locale par internet (réseaux sociaux, site internet, newsletters).

Vous vous demandez sûrement ce que vient faire le sujet de l’écologie dans un site internet qui propose de la communication digitale

Une des raisons pour laquelle j’ai lancé mon entreprise a été : l’indépendance. Pas l’indépendance dans le sens « je fais ce que je veux quand je veux« . Non car mon rythme est traditionnel : je travaille la journée et dors la nuit ! Mais l’indépendance dans le respect de mes valeurs et de mes convictions. En effet, lors de cette période de réflexion et de travail sur mon lancement, il est apparu évident que mes convictions sont fortes et que j’ai clairement du mal à aller à l’encontre de ces dernières. 🙈

 

L’une de mes valeurs qui me tient très à coeur : le respect de l’environnement. Il était donc évident que mon engagement pour l’écologie serait un des piliers de mon entreprise. Dire que je suis sensible à l’écologie et dire que j’adopte une démarche éco responsable ne me suffisait pas. Il est important pour moi de mettre en place des actions concrètes et d’être transparente vis-à-vis de mes clients.

Le numérique, ami ou ennemi de l’écologie ?

Au quotidien, nous sommes de plus en plus amenés à nous tourner vers le numérique. Pour des raisons de praticité mais pas que. Souvent, il est indiqué « pour réduire notre impact sur l’environnement, nous nous tournons vers des solutions digitales« , mais c’est souvent une erreur. Malheureusement, le digital n’est pas vraiment le premier de la classe en terme d’écologie. Le numérique est responsable aujourd’hui de 4% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Il émet 4 fois plus de CO2 que la France et devrait doubler en 2025.

Selon l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), les émissions de CO₂ du secteur du numérique sont dues pour moitié au fonctionnement d’internet (transport et stockage des données, fabrication et maintenance de l’infrastructure du réseau) et pour moitié à la fabrication de nos équipements informatiques (ordinateurs, smartphones, tablettes, etc.).

Le Cyber World Clean Up Day

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous avez pu voir passer le Cyber World Clean Up Day. Cet événement, qui a eu lieu le 20 mars dernier, a pour objectif d’alerter et de prendre conscience des émissions de gaz à effet de serre liées au numérique. Tout au long de la journée du Cyber World Clean Up Day, des ateliers de sensibilisation sont organisés dans différentes villes de France. En complément, la mission du mouvement est de faire supprimer les données stockées dans le Cloud, sur les serveurs des entreprises mais aussi sur tous les équipements numériques afin de contribuer à réduire et prendre conscience de l’empreinte numérique sur l’environnement.

CAMPAGNE : le lien entre l’écologie et le digital

L’éducation

A l’échelle de mon entreprise, j’ai décidé de mener des actions concrètes pour préserver l’environnement. Elles sont détaillées ci-dessous, mais une de mes actions au quotidien : la prévention. Comme je le disais un peu plus haut, le digital est souvent considéré comme une solution green. Le regard de mon entourage et de mes clients n’est pas toujours correct sur ce point. Ma mission est donc de les informer des nuisances du numérique sur l’écologie. Bien sûr, je ne fais pas qu’alerter. Pour accompagner ces informations, je préconise également des solutions simples à mettre en place au quotidien comme se désabonner des newsletters que l’on ne lit pas, trier et vider sa boîte mail régulièrement … Vous retrouverez à la fin de cet article des astuces pour adopter un comportement numérique éco-responsable.

Hébergement vert

La première démarche concrète que j’ai mise en place au lancement de mon activité : héberger mon site internet chez un hébergeur vert. Ok mais c’est quoi ? Un hébergeur vert est alimenté uniquement en énergie décarbonnée (définition de ZEI).
Choisir un hébergeur vert oui mais la qualité était néanmoins mon critère numéro deux. Mon hébergeur web, Infomaniak, compense à 200% la totalité de ses émissions de CO2. Il utilise exclusivement de l’électricité certifiée et d’origine renouvelable. De plus, dans sa politique durable et sociale, il privilégie systématiquement les achats et les partenaires locaux

Reforest’Action

Afin de compenser mon empreinte numérique, il était important pour moi de faire des actions qui me semblaient concrètes. Cette action fait partie des nouveautés du début d’année 2021. Depuis le mois de février 2021, je reverse une partie de mon chiffre d’affaires à ReforestAction. J’ai donc choisi de planter 2 arbres par mois dans des projets de reforestation. Chaque mois, je change de chantier. Ainsi, à la fin de l’année j’aurai planté 24 arbres dans 12 forêts différentes aux 4 coins du monde. C’est ma façon à moi de voyager à travers Campagne sans prendre l’avion. 😉

ZEI

J’ai récemment découvert cette plateforme. Zei est une plateforme qui classe les entreprises par secteur (alimentation, maison, décoration, mode, textile, internet …) sur le plan éthique et durable en toute transparence. Les entreprises inscrites doivent justifier de leurs actions sur différents critères (télétravail, limitation des déplacements en avion, bilan carbone …). En fonction de quoi elles se voient attribuer un score qui les place dans le classement. Ainsi, les consommateurs peuvent découvrir les actions des marques pour l’écologie mais aussi d’un point de vue social et de gouvernance. Terminé le greenwashing ! (ou « blanchiment écologique » ou de « désinformation verte », ces termes signifient « verdir » ou donner une image écologique à des entreprises et à des produits qui ne le sont pas. Source ADEME).
Je suis actuellement en train de remplir mon compte sur cette plateforme (justificatifs et validation des critères). Dès qu’il sera prêt, je vous tiendrai bien évidemment informés. C’est un très bon moyen pour moi d’être transparente sur mes actions.

Les conseils de Campagne pour l’écologie

Pour terminer cet article, je vais vous livrer quelques astuces, pour, vous aussi, réduire votre pollution numérique au quotidien.

1) Videz régulièrement votre boîte mail. Le stockage et l’envoi des emails consomment de l’énergie. En effet, tous les mails reçus et envoyés sont sauvegardés et stockés dans des datacenters. Ces bâtiments génèrent constamment de la chaleur et doivent être refroidis par une climatisation.

2) Faites du tri dans vos fichiers, vidéos, photos … sur vos équipements. En stockant massivement des données sur vos équipements numériques, vous réduisez leur durée de vie et contribuez à en produire de nouveau.

3) Désabonnez-vous des newsletters que vous ne lisez pas. Au lieu de les envoyer à la corbeille sans les lire, désabonnez-vous des listes de distribution qui ne vous intéressent plus. Vous gagnerez du temps et ferez du bien à la planète en même temps 😉

4) Privilégiez l’achat d’équipements numériques d’occasion ou reconditionnés. Petit coup de coeur pour la plateforme Yes Yes : une entreprise 100% française qui propose des smartphones reconditionnés dans leur atelier localisé à Caen.

5) Ne laissez pas vos appareils allumés en permanence. Optez pour les prises à interrupteurs : simples et efficaces.

 

〰️〰️〰️〰️〰️〰️〰️〰️

Et voilà, j’espère du fond du coeur qu’en lisant cet article vous comprenez mon intérêt pour l’environnement. Malgré ma tendance à vivre dans le monde des bisounours, je suis tout à fait consciente que je ne suis pas irréprochable et que j’ai encore beaucoup de choses à faire. Mais le plus important pour moi est d’être en phase avec mes valeurs et de faire ce que je peux et pense être le mieux à mon échelle.

Et vous, que faites vous au quotidien pour adopter une démarche éco responsable ?

Prenez bien soin de vous,

Camille 🌿

2 Commentaires

  1. Sophie

    Merci pour tous ces précieux éclairages et conseils Camille !
    Sophie

    Réponse
    • camcampagne

      Avec plaisir Sophie ! Il me semble important d’échanger sur ce sujet 🌿

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code